Facebook, cause de divorce en Angleterre

D’après une enquête menée par le site divorce-online.co.uk, le célèbre réseau social Facebook serait impliqué dans 33 % des divorces en Angleterre. Un chiffre alarmant qui n’a cessé de croître depuis décembre 2009. À l’époque, Facebook était déjà cité pour 20 % des demandes de séparation, contre plus d’un tiers aujourd’hui.
 

Facebook : de l’amour au divorce

Si Facebook était connu pour voir naître des histoires d’amour, à l’image d’un site de rencontre, la prudence est désormais de mise ! Le réseau social est aussi bien utilisé pour prouver l’infidélité de son conjoint que pour régler ses comptes par Timeline interposées. Messages déplacés, commentaires inappropriés, photos suggestives… Ce qui semblait appartenir au domaine de l’intime se retrouve sur le devant de la scène virtuelle avec Facebook ! Mais si en Angleterre les murs Facebook permettent de détecter les trahisons et amènent au divorce, il n’en est encore rien en France.
 

Facebook : l’exposition de la vie privée

Pourquoi Facebook serait-il responsable des divorces alors que l’adultère a toujours existé ? Parce qu’il est plus difficile de contrôler sa vie privée quand elle est exposée sur un réseau social. Les infidèles d’autrefois se faisaient prendre à cause d’une trace de rouge à lèvres sur le col d’une chemise. Il y a ensuite eu les boîtes e-mail mal déconnectées et les SMS douteux…La technologie évolue et la manière de communiquer entre amants également. Difficile donc de se cacher, les amants se font de plus en plus piéger avec, pour conséquence, le divorce.

GET THE BEST APPS IN YOUR INBOX

Don't worry we don't spam

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer
0